Un Vide Corridor

FullSizeRender

Je n’étais dans ce corridor qu’il y a deux jours. La raison pour laquelle j’ai fini par m’y être là, c’est parce que je voulais trouver un endroit idéal pour que je puisse lire un bouquin.

En y asseyant, j’avais pris plaisir observer ce qui se passait autour de moi. J’ai vu un employé de cet immeuble pousser un portemanteau. J’ai entendu une fille, qui parlait avec son ami au téléphone portable comme s’il n’y avait personne dans sa proximité. J’ai aussi constaté une file de gens, qui se dépêchait à participer dans une conférence de débat. Il me semblait que tout le monde était dans son propre univers que personne ne m’a fait aucune attention.

Fréquemment, on se soucie beaucoup trop de ce que nous pensent les autres. Cette habitude du notre, se comporter bien devant les autres ou vivre pour les autres pour ne pas être jugé cruellement, nous prive la concentration, la liberté d’expression d’authentique et la tranquillité d’esprit. Ce qu’il faut se rappeler souvent, c’est que le jugement extérieur ne dure pas longtemps. Au lieu de consacrer nos temps et énergies à nous faire gêner à cause des raisons incontrôlable, on doit se concentrer sur la tâche entre les mains. Après tout, le corridor se videra rapidement.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s